Bookmark and Share

Environnement et milieu de travail
Sociaux et comportementaux
- L'obésité juvénile

L'épidémie d'obésité juvénile est un important problème de santé publique.

Le taux d'obésité au Canada a considérablement augmenté en 30 ans et il figure aujourd'hui parmi les plus élevés au monde. Selon l'Agence de la santé publique du Canada, les taux combinés d'obésité et d'embonpoint au Canada dépassent actuellement 50 % chez les adultes et 25 % chez les enfants de 2 à 17 ans. On estime que les dépenses liées à l'obésité atteignaient 4,3 milliards de dollars en 2001. Les interventions stratégies de lutte contre l'obésité devraient être axées sur les enfants afin de prévenir l'obésité juvénile et les conséquences qui se poursuivent souvent jusqu'à l'âge adulte.

Au cours des dernières décennies, le nombre d'enfants en surpoids et obèses a triplé au Canada. L'obésité juvénile est un important facteur de risque pour le développement précoce de nombreuses maladies chroniques comme le diabète sucré de type II, les maladies cardiovasculaires, l'hypertension, le cancer, les problèmes orthopédiques, les troubles respiratoires et les perturbations psychologiques telles que la dépression et les troubles de l'alimentation.

Les environnements sociaux, physiques et économiques de l'enfant, y compris les écoles, le foyer et la collectivité, ont tous une influence considérable sur son poids. Les stratégies de lutte contre l'obésité infantile doivent adopter une approche écologique et prévoir des interventions qui tiennent compte des influences précitées.

Voir le résumé complet

Collaborateurs :  Daniel Bedard

dernière mise à jour :  le 20 juin, 2012

 


Accueil             Liens              Carte du site                Contactez-nous
© Centre McLaughlin d'évaluation du risque pour la santé des populations